• Image hébergée par servimg.com

    Visionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'imageVisionner l'image

    <script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script><script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script><script type="text/javascript"> </script><script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

    La berline innovation : la nouvelle Audi A6

     

    Audi réédite son succès dans la classe affaires : début 2011, la nouvelle A6 sera lancée sur les marchés. La grande berline apporte des solutions innovantes dans tous les domaines techniques : une carrosserie légère, un châssis sportif et un grand choix de nouveaux systèmes d’assistance et multimédias. La gamme de moteurs et de transmissions est également très large. Tout particulièrement attrayant sera le modèle hybride, livrable un peu plus tard, qui associe la puissance d’un moteur V6 à la consommation d’un quatre cylindres.


    La carrosserie de la nouvelle Audi A6 est en majeure partie composée d’aluminium et d’aciers haute technologie ; elle est de construction particulièrement légère, rigide et sûre. Des méthodes de construction et des matériaux modernes assurent un niveau sonore particulièrement bas de l’habitacle. Le réglage précis de tous les composants et l’amortissement hydraulique systématique dans le positionnement des essieux et de la motorisation garantissent un excellent confort vibratoire.

    La nouvelle Audi A6 est longue de 4,92 mètres et large de 1,87 mètres pour juste 1,46 mètres de hauteur : des proportions sportives inégalées parmi ses concurrents directs. Son long capot-moteur, sa ligne de toit basse et tendue et les contours marquants de ses flancs présentent une vue d’ensemble dynamique. A l’avant, les phares LED proposés en option soulignent encore davantage cette expression marquante.

    L’habitacle spacieux de la nouvelle Audi A6 prolonge le caractère nerveux de l’extérieur. L’élément fort en est le « wrap around » – une application décorative faisant le tour de l’habitacle et englobant le conducteur et son passager. Le tableau de bord élégamment galbé place le conducteur au centre de l’habitacle.

    L’ensemble de ces détails de l’intérieur atteste du soin qu’apporte Audi à ses véhicules. Tous les matériaux, parmi lesquels un tout nouveau placage en bois stratifié, sont choisis et travaillés avec le plus grand soin. Sur demande, les sièges avant disposent à bord d’une fonction de ventilation et de massage ; un éclairage d’ambiance noble proposé avec le pack éclairage confère à l’intérieur un éclairage brillant composé de petites lumières.

    La nouvelle Audi A6 est pourvue du concept ergonomique logique qui distingue tous les modèles de la marque. Une climatisation automatique particulièrement performante et le système de commande MMI perfectionné sont de série. En option, Audi livre un affichage tête haute qui projette d’importantes informations sur le pare-brise. Sur demande, le système MMI dispose également d’une commande par MMI touch. Par un pavé tactile, ce dernier permet d’accéder à de nombreuses fonctions du système de navigation MMI plus à disque dur.

     

    La grande berline est reliée aux services en ligne sur Internet par un téléphone de voiture Bluetooth, grâce à la coopération d’Audi et de Google. Un module UMTS transmet les images et informations de Google Earth à l’écran et les intègre aux données de navigation, une borne Wi-Fi établissant le contact avec les terminaux mobiles. Au sommet de l’offre audiophonique se trouve l’Advanced Sound System de Bang & Olufsen.

    Image hébergée par servimg.com

     

    Le MMI Navigation plus travaille en collaboration étroite avec les systèmes de sécurité et d’assistance proposés en option sur la nouvelle A6. Il transmet les informations routières aux commandes des phares, de la boîte de vitesses automatique et de l’Audi adaptive cruise control avec fonction Stop&Go. Ces systèmes peuvent ainsi reconnaître des scénarios complexes et aider le conducteur dans sa conduite ; dans de nombreuses situations, le système de sécurité Audi pre sense permet de réduire les collisions et leurs conséquences, voire même de les éviter. L’Audi active lane assist aide le conducteur à maintenir la trajectoire de l’A6, l’assistant au stationnement le soulage des manœuvres pour se garer.

     

    Audi livre la nouvelle A6 avec cinq motorisations puissantes et extrêmement efficientes, deux moteurs essence et trois TDI. Ils développent des puissances échelonnées entre 130 kW (177 ch.) et 220 kW (300 ch). Tous utilisent des technologies importantes provenant du programme modulaire d’efficience Audi : le système Start-Stop, le système de récupération et la gestion thermique innovante. Sur toute la série, la consommation de l’A6 a été réduite de près de 19 pour cent par rapport au modèle précédent. L’A6 se positionne au top niveau de la concurrence.

     

    Le moteur le plus performant du programme est le 2.0 TDI. En combinaison avec la boîte de vitesse mécanique, il se contente en moyenne de 4,9 litres de carburant aux 100 km, ce qui équivaut à une émission en CO2 de 129 grammes par km. Ultérieurement, Audi lancera la version A6 hybrid. Son 2.0 TFSI et son moteur électrique assurent une propulsion sportive et efficiente avec une puissance système de 180 kW (245 ch) et une consommation moyenne de seulement 6,2 litres aux 100 km (valeur provisoire).

     

    Comme pour le modèle précédent, Audi met avec la nouvelle A6 une large panoplie de transmissions à disposition. Selon la motorisation, il est possible de choisir une boîte manuelle à six vitesses, la boîte multitronic à variation continue ou – c’est une nouveauté – la version sportive S tronic. Grâce à leur finition poussée et au grand étagement de leurs vitesses, ces transmissions contribuent largement à l’efficience de la berline.

     

    Selon la motorisation, les boîtes de vitesse transmettent les forces aux roues avant ou à la transmission intégrale permanente quattro dont le différentiel central à couronne et la commande sélective de couple pour chaque roue assurent un maximum de traction, de stabilité et de dynamique. Sur les motorisations haut de gamme, Audi livrera en option le différentiel sport.

     

    Le châssis de la nouvelle A6 associe précision sportive et confort souverain. Ses bras sont en aluminium, sa direction assistée encore perfectionnée a un entraînement électromécanique hautes performances. La berline de la classe affaires est équipée de jantes d’un diamètre de 16 à 20 pouces.

     

    Le système de conduite dynamique Audi drive select est de série, les versions à traction avant intègrent le contrôle électronique de stabilisation ESP sportif avec blocage transversal électronique. Sur demande, il est possible d’obtenir la confortable suspension pneumatique adaptive air suspension avec amortissement asservi. La direction dynamique, également en option, pourra être commandée ultérieurement.

    Image hébergée par servimg.com


    Technologie de pointe en classe affaires : la nouvelle Audi A6

     

    Une fois encore, Audi impose de nouveaux standards : au printemps 2011, la nouvelle A6 prendra la route vers les concessionnaires. Le successeur de la berline d’affaires la plus couronnée de succès au monde est doté de technologies d’avenir dans tous les domaines. Sa carrosserie est exceptionnellement légère grâce à la combinaison intelligente de ses matériaux ; son utilisation est simple, malgré l’abondance de ses fonctions, et la gamme de ses systèmes d’assistance et multimédias très large.

     

    La nouvelle série A6 démarrera avec cinq motorisations d’une puissance de 130 kW (177 ch) à 220 kW (300 ch), avec deux moteurs essence et trois TDI. Un peu plus tard, suivra l’Audi A6 hybrid, qui associe la puissance d’un gros V6 à la consommation d’un quatre cylindres. Plusieurs transmissions sont également au choix. Tous les TFSI et TDI disposent du système de conduite dynamique Audi drive select, élargi d’un nouveau mode : le programme « Efficiency ».

     

    La carrosserie

     

    La construction de la nouvelle Audi A6 est au plus haut point légère, sûre et résistante : Audi combine intelligemment différents matériaux. Grâce à sa construction mixte aluminium-acier, la carrosserie est environ 15 pour cent plus légère qu’une construction en acier traditionnelle, ce qui confère à la berline aux quatre anneaux une position de pointe par rapport à ses concurrents. L’A6 2.0 TDI de 130 kW (177 ch) n’affiche à vide que 1 575 kilogrammes sur la balance (sans conducteur).

     

    Les composants en aluminium représentent plus de 20 pour cent de la carrosserie. Les logements des jambes de force de la partie frontale sont en pièces coulées ; les entretoises du compartiment moteur et les traverses situées derrière les pare-chocs sont des profilés fabriqués dans ce matériau léger. Toutes les pièces rapportées, telles que les ailes avant, le capot-moteur, le capot de coffre et les portes, mais aussi la paroi et les traverses du coffre, sont en tôle d’aluminium.

     

    Les aciers haut de gamme jouent également un rôle déterminant sur la nouvelle Audi A6. A leur tête, on trouve les aciers traités par trempage-formage, dont la résistance extrême est assurée par un saut de température pendant le procédé de pressage. Ils se trouvent à certains endroits de l’habitacle et à sa transition vers la partie avant. Dans de nombreux domaines sont utilisés des « tailored blanks », des tôles d’épaisseurs différentes qui sont plus épaisses et plus résistantes dans les zones soumises à de plus grandes contraintes.

     

    La nouvelle Audi A6 est une berline extraordinairement silencieuse. Grâce à son aéro-acoustique sophistiquée et son isolation particulièrement soignée, le niveau sonore de l’habitacle est particulièrement bas, même lors d’une conduite rapide sur autoroute. L’excellent confort vibratoire provient de la mise au point minutieuse de tous les composants, d’une isolation hydraulique systématique des fixations du moteur et des essieux, ainsi de la carrosserie très rigide.

     

    La finition aérodynamique, qui inclut également le dessous de caisse caréné et la ventilation du compartiment moteur, assure une valeur encore améliorée du coefficient de traînée cx de 0,26 de la version de base par rapport au modèle précédent. La surface frontale de la nouvelle Audi A6 mesure 2,3 m2.

     

    Les phares

     

    Les phares dotent l’A6 d’une expression incomparable. Ils sont plats et s’élargissent vers les ailes, ce qui déplace le centre de gravité optique vers l’extérieur. Un « wing » –  un cache galbé – en structure l’intérieur ; le bord intérieur forme un contour en forme d’onde.

     

    De série, la nouvelle A6 est livrée avec de puissants phares halogènes. Sur demande, Audi livre les unités de phares Xenon plus qui intègrent un éclairage tous temps de conception nouvelle et un bandeau d’éclairage jour composé de diodes électroluminescentes. En complément, on trouvera l’adaptative light, qui assure un éclairage approprié à chaque situation de conduite. Il compte parmi ses caractéristiques le réglage dynamique du site des phares qui reconnaît les autres véhicules et les localités avec une caméra et adapte sa propre lumière en modifiant graduellement la position des modules.

     

    Le calculateur des phares travaille en coopération avec le système MMI Navigation plus en option qui lui fournit les données de navigation par anticipation. Grâce à l’assistance de conduite basée sur la navigation routière, le système peut par exemple activer les feux d’autoroute dès la bretelle et les feux de bifurcation avant l’intersection.

     

    Sur demande, il est possible d’obtenir l’A6 avec des phares intégralement équipés de LED, une grande innovation technologique d’Audi. Leur lumière blanche est très proche de la lumière du jour et fatigue donc moins les yeux. Les phares à LED ont une grande longévité, ne nécessitent aucun entretien et sont particulièrement efficients ; en feux de croisement, une puissance de 40 watts par unité suffit.

     

    Les diodes électroluminescentes haute puissance des feux de route et de croisement génèrent des formes de graphiques marquantes. L’éclairage jour et le clignotant, constitués d’une multitude de LED, se présentent comme un bandeau homogène sur le bord inférieur des phares. L’assistant de feux de route alterne automatiquement entre feux de route et feux de croisement. Les feux de bifurcation, l’éclairage tous temps et l’éclairage autoroute complètent le système.

     

    Le design

     

    La nouvelle Audi A6 est d’une longueur de 4,92 mètres et a un empattement 2,91 mètres. Sa largeur est de 1,87 mètres, sa hauteur n’est néanmoins que de 1,46 mètre. En comparaison avec le modèle précédent, elle est plus courte et plus basse de quelques millimètres ; sa largeur et surtout son empattement ont eux cependant augmenté de manière significative. Ses proportions harmonieuses – le long capot-moteur, les porte-à-faux courts et la ligne de toit tendue – lui confèrent le caractère d’une élégance sportive.

     

    La grande calandre Singleframe basse a des angles supérieurs biaisés ; elle est peinte en noir brillant et est parfaitement intégrée aux formes très en relief de l’avant. La position horizontale des lamelles, ainsi que les prises d’air larges et basses, mettent en valeur la largeur de la nouvelle A6.

     

    Le jeu des surfaces douces et des lignes dures et précises caractérise le profil de la nouvelle Audi A6. Le corps en tôle est environ deux fois plus haut que la partie en verre, ce qui est aussi une caractéristique de la marque. La ligne tornado sous le rebord des fenêtres s’étend sur tous ses flancs ; elle forme un bord d’ombre marqué et confère à la carrosserie de larges épaules. Au-dessus des bas de caisse se trouve la Dynamic Line, qui s’étire légèrement vers le haut. Un pack brillance met l’accent au niveau des fenêtres.

     

    La ligne élégante se termine par un arrière marqué avec un bord de fuite décent. L’insert de diffuseur est de couleur noire mate et englobe les deux gros embouts ronds du système d’échappement. Les surfaces de l’arrière sont, comme toujours chez Audi, modelées en relief. La conception des feux arrière divisés en deux reprend la forme trapézoïdale des feux avant.

     

    En combinaison avec les phares Xenon plus et LED, Audi livre des feux arrière en technique LED qui ont un rendu de lumière tridimensionnel. Le feu arrière forme un bandeau optique continu, en forme d’arc en U large ; le clignotant se dessine comme une bande sur le bord supérieur de l’unité. Des ampoules incandescentes fournissent la lumière des feux de recul et des feux antibrouillards arrière.

     

    Sur demande, le pack extérieur S line donne une allure encore plus sportive. Les pare-chocs, la grille des prises d’air et l’insert de diffuseur sont conçus de manière encore plus marquante. Le diffuseur et l’arête centrale du spoiler avant sont peints en gris, les ailes et les baguettes de seuil portent l’inscription S line. Les baguettes de bas de caisse sont de la couleur du véhicule.


     

    Audi livre la nouvelle A6 en douze couleurs. Les deux couleurs unies sont le blanc ibis et le noir brillant. Les huit couleurs métallisées ont été prénommées bleu aviateur, gris Dakota, argent glace, noir Havane, bleu clair de lune, gris Oolong, gris quartz et, un peu plus tard, blanc glacier. Les peintures nacrées noir fantôme et rouge grenat complètent la gamme.

     

    L’habitacle

     

    Dans l’habitacle, la nouvelle Audi A6 accueille ses passagers dans une ambiance pleine de légèreté et d’espace : ses lignes prolongent la dynamique nerveuse de l’extérieur. L’élément marquant du cockpit est le « wrap around » – une application décorative faisant le tour de l’habitacle, qui commence à la porte du conducteur et va, tel un arc largement tendu, jusqu’à la porte du passager en passant sous les racines du pare-brise. Le tableau de bord élégamment galbé autour du siège du conducteur parfait ce concept de la ligne tendue avec son incrustation de haute précision.

     

    Tous ces détails de l’habitacle sont réalisés avec le plus grand soin et amour, des finitions d’une qualité irréprochable. Les boutons de réglage par exemple brillent en style aluminium, leur cliquetis et encliquetage sont parfaits. Le jeu entre les éléments ne se mesure qu’en dixième de millimètres, les arêtes sont exactement parallèles. La coulisse de commande et la touche Start-Stop sont éclairées par l’arrière d’un rouge décent. Sur demande, un éclairage d’ambiance et un pack lumière renforcent cette atmosphère feutrée.

     

    Les sièges avant de la nouvelle A6 guident et soutiennent le corps de manière excellente. Sur demande, Audi livre les sièges Confort qui disposent de 18 possibilités de réglage. En option, ils peuvent être équipés de fonctions de climatisation et de massage de luxe : dix compartiments pneumatiques prennent soin de votre dos en cinq programmes. Alternativement, vous pouvez choisir les sièges Sport aux joues latérales enveloppantes et support rétractable pour l’appui des cuisses.

     

    Les sièges à l’arrière de la berline d’affaires offrent un espace généreux aux pieds, genoux, coudes et à la tête. Grâce à ses portes réglables en continu, l’accès est particulièrement confortable. Pour tous les sièges, de grands compartiments de rangement pratiques sont à disposition ; en option, il est possible de commander un pack vide-poches.

     

    De série, les selleries sont en tissu. Sur demande, deux selleries en cuir et une combinaison Alcantara/cuir sont disponibles. Les selleries sont de couleur noire, beige goa, brun praliné, gris titane et beige velours. Pour l’habitacle, il est possible de choisir entre les tons noirs, gris, marron et beige ; pour le ciel de pavillon, la couleur peut être noire, argent ou beige.

     

    Quant aux applications décoratives, elles comprennent – outre les caches de série en platine micrométallique –  en une version aluminium. A cela s’ajoutent les placages de bois en frêne et noyer. Ultérieurement, Audi proposera une nouvelle alternative particulièrement attrayante: un placage en chêne stratifié.

     

    La nouvelle Audi A6 offre de nombreuses fonctions qui peuvent être commandées facilement en suivant le concept ergonomique logique de la marque. Le système de commande MMI Radio perfectionné est de série ; son terminal est situé sur le large tunnel central où, grâce au frein à main électromécanique, il a suffisamment de place. L’écran de bord central avec ses bords en noir brillant sort élégamment du tableau de bord lors de la mise en marche du système. Selon les versions, il a une diagonale de 6,5 ou 8 pouces.

     

    Entre les grands cadrans ronds se trouve le système d’information du conducteur (FIS), disponible en option, d’une taille de sept pouces. Sa commande s’effectue grâce au volant multifonction qui, de même que le FIS, est disponible en plusieurs versions. L’ordinateur de bord avec son programme d’efficience fait partie des fonctions de série du système. Il est pourvu d’un indicateur de changement de vitesse recommandant au conducteur le rapport le plus économique pour une situation donnée et indique la consommation actuelle d’énergie électrique.

     

    Une climatisation automatique bizone extrêmement performante est de série sur la nouvelle Audi A6. L’affichage tête haute nouvellement conçu, qui projette les informations importantes sur le pare-brise, fait partie des options les plus attrayantes. Les chiffres et symboles de couleur semblent être suspendus à une distance d’environ 2,5 mètres et peuvent être lus de façon idéale. Le conducteur peut décider lui-même des informations qu’il souhaite voir.

     

    Le coffre à bagages, recouvert d’un tapis de qualité, offre un volume de 530 litres ; les dossiers arrière sont rabattables en option (de série sur les sièges Confort). Sur demande, Audi livre un capot de coffre à ouverture et fermeture électriques, pouvant être aussi actionnées avec la clé confort. Il existe également une trappe à skis incluant sac à skis et tapis réversible.

     

    Les motorisations

     

    Audi lance la nouvelle A6 avec des motorisations puissantes, tout en souplesse et ultra-efficientes, deux moteurs essence et trois TDI. Leurs puissances s’échelonnent entre 130 kW (177 ch) et 220 kW (300 ch). Ils reçoivent leur carburant par injection directe. Le 3.0 TFSI utilise la suralimentation d’un compresseur, les TDI sont dotés d’un turbocompresseur.

     

    Tous les moteurs bénéficient des technologies du programme modulaire d’efficience d’Audi. En particulier les frottements internes ont été encore améliorés et les moteurs profitent de la gestion thermique innovante de la marque. Tous les moteurs fonctionnent avec un système de récupération et un système Start-Stop, indépendamment de la boîte de vitesse utilisée.

     

    Par son efficience, la nouvelle Audi A6 pose de nouveaux jalons dans la classe affaires. Sur toute la série, sa consommation a été réduite de près de 19 pour cent par rapport aux modèles précédents et ce, avec des performances accrues. Le 2.0 TDI se contente sur 100 km en moyenne de 4,9 litres de carburant, ce qui correspond à une émission de CO2 de 129 grammes par kilomètre.

     

    Le 2.8 FSI à admission libre est lui aussi doté de l’AVS, celui-ci agissant cette fois sur les soupapes d’admission. Le papillon des gaz peut rester entièrement ouvert la plupart du temps, le V6 respire librement. Sa puissance est de 150 kW (204 ch) et il développe un couple de 280 Nm entre 5 250 et 6 500 tours. Ses caractéristiques principales (avec multitronic) : 0 à 100 km/h en 7,7 secondes, vitesse de pointe 240 km/h, consommation en cycle de conduite européen 7,4 litres aux 100 km (172 grammes de CO2 par km). L’amélioration est ici de 12 pour cent, alors que le modèle précédent avait une puissance inférieure de 10 kW (14 ch).

     

    Le moteur essence le plus puissant de la famille A6 est le 3.0 TFSI : son compresseur mécanique est logé dans l’angle droit formé par les bancs de cylindres. Le moteur V6 développe 220 kW (300 ch) et un couple de 440 Nm, ce dernier sur une plage de 2 900 à 4 500 tr/min. L’A6 3.0 TFSI réalise un sprint de zéro à 100 km/h en 5,5 secondes et atteint une vitesse maximale limitée électroniquement de 250 km/h. Sa consommation moyenne est de 8,2 litres aux 100 km, soit un équivalent en CO2 de 190 grammes par km et une amélioration de 13 pour cent par rapport au modèle précédent qui développait 213 kW (290 ch).

     

    Le moteur le plus efficace de la nouvelle A6 est le 2.0 TDI remanié : le quatre cylindres fournit 130 kW (177 ch). Son couple de 380 Nm est disponible entre 1 750 et 2 500 tours. En interaction avec la boîte manuelle, il permet à l’Audi A6 d’accélérer de zéro à 100 km/h en 8,7 secondes et d’atteindre ensuite une vitesse de pointe de 228 km/h. En cycle de conduite européen, il se contente de 4,9 litres aux 100 km, ce qui correspond à une émission de CO2 de 129 grammes par km. La consommation a diminué de 13 pour cent.


     

    Dans la famille A6, le nouveau 3.0 TDI est disponible en deux versions. Tous deux se distinguent par leur faible poids, leur frottement interne minimal, la haute finition de leurs groupes auxiliaires et leur gestion thermique particulièrement soignée : le bloc-cylindres et les culasses ont des circuits d’eau de refroidissement séparés.

     

    Dès sa première version, le V6 diesel fournit 150 kW (204 ch). Déjà à 1 250 et 3 500 tr/min, il développe un couple de 400 Nm. Avec la multitronic, il permet à l’A6 d’accélérer de zéro à 100 km/h en 7,2 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 240 km/h. Sa consommation se limite en moyenne à 5,2 litres aux 100 km, soit une émission de CO2 de 137 grammes par km. Par rapport au modèle précédent de 140 kW (190 ch), cela représente une amélioration de 19 pour cent.

     

    La version la plus performante du 3.0 TDI offre 180 kW (245 ch). Son couple est de 500 Nm entre 1 400 et 3 250 tours. Le sprint standard est expédié en 6,1 secondes seulement, la propulsion peut être poussée jusqu’à un maximum limité à 250 km/h. En moyenne, ce diesel puissant se contente de 6,0 litres aux 100 km, soit une émission en CO2 de 158 grammes par km. Il bat ainsi de 16 pour cent le moteur précédent qui atteignait 176 kW (240 ch).

     

    L’Audi A6 hybrid

     

    Dans la nouvelle série A6, Audi proposera ultérieurement son deuxième modèle hybride de série après le Q5 hybrid quattro: l’A6 hybrid. Il s’agit d’un hybride parallèle efficient : son moteur à combustion interne, un 2.0 TFSI de 155 kW (211 ch), collabore avec un moteur électrique qui développe 33 kW (45 ch) et un couple de 211 Nm. Le moteur électrique est situé juste derrière le TFSI et utilise l’emplacement du convertisseur de couple devant la tiptronic modifiée à 8 rapports. La boîte transmet le couple aux roues avant.

     

    Dans la zone du coffre à l’abri des collisions se trouve une batterie lithium-ion légère et compacte. Elle fournit 1,3 kWh d’énergie nominale et 39 kW. Selon la nécessité, elle est ventilée de deux façons : par une soufflante depuis l’habitacle et par un circuit frigorifique dédié qui est relié à la climatisation automatique. Cette technologie maintient les accumulateurs à un niveau de température approprié sur de longues distances ce qui permet une propulsion électrique sur des distances relativement importantes.

     

    L’Audi A6 hybrid peut être propulsée entièrement à l’électricité jusqu’à 100 km/h ; à une vitesse constante de 60 km/h, son autonomie est de 3 km. Elle peut aussi rouler uniquement avec le moteur à combustion interne ou en mode hybride : elle récupère de l’énergie pendant les phases de décélération et active les deux moteurs en phase de forte accélération. Des informations spécifiques affichées sur le combiné d’instruments et sur l’écran MMI visualisent les différents états de conduite en détail.

     

    L’Audi A6 hybrid offre la puissance d’un V6 et l’associe à la consommation d’un quatre cylindres. Elle accélère en 7,3 secondes de zéro à 100 km/h, sa vitesse maximale est de 238 km/h et sa consommation normalisée est de 6,2 litres aux 100 km, soit une émission en CO2 de 142 grammes par km (performances et consommation provisoires).

     

    La transmission

     

    Comme sur le modèle précédent, la nouvelle A6 dispose d’une large gamme de transmissions. Selon la motorisation, elle comprend la traction avant et transmission quattro, la boîte de vitesses mécanique à six rapports, la boîte multitronic à variation continue et la S tronic à sept vitesses – la boîte de vitesses à double embrayage, qui permet de changer de rapport en un clin d’œil, et qui constitue la nouveauté de cette grande série. Sur demande, Audi peut livrer des palettes de commande.

     

    Les boîtes contribuent largement à l’efficience de la nouvelle A6. Elles se distinguent par leurs faibles frottements internes et leur rendement élevé : grâce à leur grand étagement, leurs longues multiplications sont idéales à grande vitesse. Les boîtes automatiques ont accès aux informations routières prédictives du système de navigation et sont reliées à la gestion thermique du moteur. Le différentiel est situé devant les embrayages et donc juste derrière le moteur. L’essieu avant de l’A6 est par conséquent placé loin devant, ce qui permet un long empattement et une répartition équilibrée des charges par essieu.

     

    Le quatre cylindres TDI transmet ses forces aux roues avant. Il est livré de série avec la boîte manuelle ou, alternativement, avec la multitronic. Ces boîtes de vitesse sont aussi disponibles pour la version à traction avant du 2.8 FSI. La boîte manuelle sera aussi disponible pour le 3.0 TDI avec 150 kW (204 ch) peu après. Le moteur essence FSI peut de plus être apparié à la transmission intégrale permanente quattro et à la S tronic. Avec les motorisations 3.0 TFSI et 3.0 TDI à 180 kW (245 ch), la traction sur les quatre roues est de série et est toujours associée à la boîte S tronic

     

    Toutes les versions quattro de la nouvelle A6 intègrent le nouveau développement de la transmission intégrale permanente quattro avec le différentiel central à couronne. Il répartit les forces de manière particulièrement flexible et dynamique et est de plus compact et léger. La répartition de base entre l’essieu avant et arrière est de 40 : 60, une caractéristique avec prépondérance sportive à l’arrière.

     

    La nouvelle transmission quattro intègre la commande sélective de couple pour chaque roue. Cette dernière identifie, lors de la prise de virage rapide, le risque de dérapage d’une des roues intérieures au virage. Avant que cela ne se produise, elle freine très légèrement la roue, presque imperceptiblement, ce qui rend le maniement encore plus facile et renforce la traction. En tant que complément en option de la traction quattro, Audi propose pour ses versions haut de gamme le différentiel sport, qui répartit les forces de manière active entre les roues de l’essieu arrière.

     

    Le châssis

     

    Le châssis de la nouvelle A6 associe précision sportive et confort souverain. Les bras des essieux et de nombreux autres composants sont en aluminium léger. Respectivement cinq bras dirigent les roues avant ; l’essieu arrière fait appel à un bras trapézoïdal avec effet codirecteur.

     

    Les jantes en alliage léger livrées de série ont, selon la motorisation, un diamètre de 16 ou 17 pouces. Sur demande, Audi et quattro GmbH livrent les roues jusqu’à 20 pouces de diamètre. Les formats vont de 225/60 à 265/35. Un indicateur de contrôle de la pression des pneus est de série ; sur demande, certains pneus bénéficient du roulage à plat.

     

    Les quatre freins à disque, ventilés de l’intérieur à l’avant, sont dimensionnés de façon généreuse et sont très performants. Les feux de stop fonctionnent de manière adaptative : en cas de freinage d’urgence, ils avertissent les véhicules qui suivent par un clignotement rapide.

     

    La nouvelle direction assistée a un entraînement électromécanique qui la rend particulièrement efficace. Elle adapte son assistance à la vitesse. Avec un rapport de 16,1: 1, la direction transmet un rapport sportif et direct et fournit une rétroaction de la route parfaitement nuancée et précise. Elle coopère étroitement avec le système d’assistance optionnel Audi active lane assist et s’avère d’une grande aide également lors du freinage sur un sol à adhérence unilatérale : l’impulsion de direction qu’elle donne dans ce cas permet au conducteur de diriger le véhicule plus facilement dans la bonne direction.

     

    De série, Audi équipe l’A6 d’une suspension en acier qui lui confère un grand confort de roulement ; il est aussi possible de choisir un châssis sport, de même que le châssis sport S line de quattro GmbH. En option, il est aussi possible de choisir la suspension pneumatique avec régulation électronique des quatre amortisseurs. L’adaptive air suspension a été perfectionnée : à l’avant se trouvent des jambes de suspension ; à l’arrière, les ressorts pneumatiques et les amortisseurs sont séparés. Le système règle la hauteur de la carrosserie sur trois niveaux. Sur autoroute, le niveau de la carrosserie est plus bas, ce qui augmente la stabilité et réduit la consommation de carburant.

     

    Toutes les versions de l’A6 avec traction avant intègrent le contrôle électronique de stabilisation ESP avec blocage transversal électronique. Le mode de fonctionnement de la solution logicielle est similaire à la commande sélective de couple pour chaque roue de la transmission quattro ; elle concentre néanmoins ses légers freinages seulement sur la roue avant intérieure au virage. Cela permet à la berline de garder plus longtemps un comportement neutre en cas de prise de virage rapide. Le sous-virage est pratiquement neutralisé, l’adhérence à la route est meilleure, le maniement plus dynamique.

     

    L’une des solutions haut de gamme de la nouvelle A6 est le système de conduite dynamique Audi drive select. Dans sa version de série, il intervient dans la gestion du moteur, la direction assistée et la climatisation automatique. Le conducteur peut commander les fonctions du système sur cinq niveaux : « Comfort »,  « Auto », « Dynamic »,  « Individual » et  « Efficiency ». Pour tous les modèles TFSI et TDI, le mode « Efficiency » offre la possibilité d’une conduite optimisant la consommation grâce à une caractéristique adaptée de divers systèmes du véhicule.

     

    En option, les clients de l’A6 peuvent élargir le système avec la boîte de vitesses automatique, l’adaptive air suspension, l’ACC avec fonction Stop & Go, l’adaptive light et l’éclairage d’ambiance. Un peu plus tard suivra le différentiel sport et la direction dynamique, qui fait varier la démultiplication selon la vitesse.

     

    Les équipements

     

    La nouvelle Audi A6 prendra le chemin des concessionnaires avec des équipements de série très généreux. On compte parmi eux le système Audi pre sense basic, les jantes en alliage léger, la climatisation électronique bizone extrêmement performante, l’accoudoir central à l’avant, le bouton Start-Stop pour le moteur, le contrôle de la pression des pneus, les feux de stop adaptatifs, la MMI Radio avec un écran de 6,5 pouces et le frein de stationnement électromécanique. Le pack sécurité inclut respectivement deux airbags avant, latéraux et de tête, quatre prétensionneurs de ceinture de sécurité et le système d’appuie-tête intégral d’Audi.

     

    L’éventail des nouveaux systèmes d’assistance, de sécurité et d’infotainment est particulièrement attrayant. Dans le domaine musical, de nombreux composants sont à disposition tels qu’un changeur de DVD, un tuner radio numérique, l’Audi music interface pour le branchement d’un lecteur portable, un module TV et le système Bose Surround Sound. Le sommet des systèmes audio est atteint par l’Advanced Sound System de Bang & Olufsen avec sa puissance de 1300 watts. Ses 15 haut-parleurs, dont deux lentilles acoustiques escamotées dans le tableau de bord qui sortent lors de la mise en marche du système, sont intégrés dans de fins boîtiers d’aluminium.

     

    Le téléphone de voiture Bluetooth optionnel relie la berline d’affaires à l’Internet, avec comme partenaire le prestataire de services Google. Un module UMTS permet de recevoir dans la voiture les actualités ainsi que les informations météorologiques et de voyage ; il peut de plus afficher les images et informations de Google Earth sur l’écran et les intégrer aux données de navigation. Une borne Wi-Fi établit le contact avec les terminaux mobiles de bord. Le conducteur peut utiliser tous ces services avec son contrat de téléphone portable ; la facturation s’effectue par sa carte SIM qui, dans de nombreux cas, est déjà équipée d’un forfait illimité.

     

    Dans les systèmes d’infotainment de la nouvelle Audi A6, la MMI Radio avec son lecteur CD est de série. Les radios MMI Radio plus, MMI Navigation et MMI Navigation plus avec MMI touch sont en option. La version haut de gamme propose entre autres une puce graphique 3D pour un affichage élégant des cartes, un écran couleurs haute résolution de huit pouces, un grand disque dur, une commande vocale confortable et une interface Bluetooth.

     

    La technologie innovatrice du MMI Navigation plus est néanmoins le pavé tactile, le MMI touch. Grâce à ce dernier, le conducteur peut utiliser les nombreuses fonctions de manière confortable et intuitive, comme l’écriture des numéros de téléphone ou des lettres de son adresse de destination avec son doigt ou le défilement d’une liste ou d’une carte. Son regard peut néanmoins rester concentré sur la route, car le système confirme chaque entrée de manière acoustique. Le MMI touch reconnaît également les signes des langues asiatiques. Lorsque le conducteur n’a pas besoin du pavé tactile pour la saisie, le système le transforme en clavier radio avec six touches de stations.

     

    Le MMI Navigation plus de la nouvelle Audi A6 travaille en liaison étroite avec les systèmes optionnels d’assistance et de sécurité. Les données de navigation profitent aux commandes des phares, de la boîte automatique et du système Adaptive cruise control avec Stop & Go. Ces systèmes sont ainsi à même d’identifier des scénarios complexes et d’assister le conducteur par anticipation.

     

    Le système de sécurité Audi pre sense dispose de différentes extensions. Dans de nombreuses situations, il permet de réduire les collisions et leurs conséquences, voire même de les éviter en avertissant le conducteur et, en cas d’urgence, en augmentant le freinage de la berline.

     

    Dans le même temps, le système ferme les fenêtres et le toit ouvrant, serre les ceintures de sécurité, active les feux de détresse et raidit les amortisseurs du système optionnel adaptive air suspension.

     

    Audi pre sense front fonctionne en liaison étroite avec l’adaptive cruise control avec fonction Stop & Go. Le régulateur de distance, assisté par radar, accélère ou au contraire freine la nouvelle A6 dans certaines limites. Il utilise les signaux de deux capteurs radar, d’une caméra vidéo et des capteurs à ultrasons : il les inclut dans les données de route et évalue de nombreuses autres informations. Le domaine d’utilisation du ACC Stop & Go s’étend de la simple circulation urbaine à la plus grande vitesse : son mode de fonctionnement peut être réglé très précisément.

     

    Le nouveau Audi active lane assist aide le conducteur de l’A6 à bien maintenir sa trajectoire à partir d’une vitesse de 60 km/h. Une caméra reconnaît les lignes des voies de circulation : si la berline se déplace vers l’une d’elles, le système intervient doucement sur la direction pour la remettre sur la bonne voie.

     

    L’assistant au stationnement, également nouveau, soulage le conducteur des manœuvres de braquage lorsqu’il se gare en marche arrière parallèlement ou perpendiculairement à la voie de circulation. Il reconnaît les emplacements appropriés et y dirige l’A6 de lui-même et, inversement, pour sortir d’un emplacement de stationnement, en plusieurs manœuvres si nécessaire. Alternativement, Audi livre aussi les aides au stationnement classiques avec et sans caméra de recul.

     

    Le système Audi side assist observe par radar la zone située derrière la berline à partir d’une vitesse de 30 km/h et assure ainsi un changement de voie de circulation sûr. Le régulateur de vitesse reconnaît les limitations de vitesse importantes et les affiches sur l’écran FIS ou sur l’affichage tête haute. L’assistant de vision de nuit fonctionne avec une caméra thermique. Il projette ses images en noir et blanc sur l’écran FIS et met en évidence les personnes détectées devant le véhicule. S’il présume d’une situation éventuellement dangereuse, la mise en évidence du piéton passe au rouge.

     

    De nombreux autres équipements sont disponibles sur demande du client. Il convient en particulier de mentionner la clé confort pour l’accès sans clé au véhicule, l’aide électrique à la fermeture des portières, les sièges confort et sport, le vitrage isolant / acoustique, les stores pare-soleil pour l’arrière du véhicule, la climatisation automatique confort à quatre zones, l’affichage tête haute, le chauffage stationnaire, le réglage électrique de la colonne de direction et les deux packs éclairage d’ambiance. Les phares Xenon plus et en technique à LED permettent d’avoir une excellente vue la nuit.

     

    Les amateurs d’une optique encore plus sportive peuvent choisir un pack sport

    S line qui plonge l’habitacle dans un noir racé. Avec ses sièges sport, il combine également un volant cuir dédié, des applications décoratives spécifiques, un châssis sport de quattro GmbH et des jantes de 19 pouces. Le pack extérieur S line le complète au niveau stylistique. Le programme Audi exclusive réserve de nombreuses autres solutions individuelles.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique